Soigner ses ampoules, trucs et astuces

Cet article est un retour d’expérience suite à ma première sortie longue (SL). Après 22km, mes pieds ont dit STOP et l’ont fait savoir en faisant pousser des MEGA ampoules.

B8HO-DJCQAIl4WXQue faire quand on a des ampoules ?

D’abord les différencier, parce qu’il faut adapter le traitement à l’ampoule. Mais le principe est le suivant : soulager puis assécher.

Bien sûr, des pansements, comme ceux de COMPEED, peuvent répondre à vos problèmes, mais ils sont assez chers et surtout d’une taille fixe et limitée (pour ma part, mes dernières ampoules faisaient 5cm x 3cm). Il me fallait trouver une solution pour répondre à tous les cas.

Soulager

Si l’ampoule a éclatée, il faut d’abord soulager la plaie qui est à vif. On désinfecte la plaie, puis on coupe la peau décollée. Ensuite, on va protéger avec du tulle gras et une compresse, le tout fixé par du sparadrap.

Si l’ampoule est encore intacte, il faut juste la percer délicatement avec une aiguille, désinfecter et passer directement à l’étape suivante.

Assécher

Il est temps d’assécher l’ampoule pour que la peau se répare le plus rapidement possible. Matin et soir, on applique de la BETADINE avec une compresse, en tapotant délicatement, et on laisse le pied à l’air libre le plus possible.

Bien sûr, si vous devez bouger, on évite de sortir sans protection. On va donc utiliser un pansement à interface siliconée comme ceux de la marque MEPITEL, fixé par du sparadrap. Ce qui est pratique, c’est que ce type de pansement ne colle pas et est de taille suffisante pour l’adapter à vos ampoules (7.5cm x 5).

Pour le sparadrap, je vous conseille d’investir dans une boite d’HYPAFIX qui est un gros rouleau de 10cm x 10m (oui, oui 10 mètres, y’a de quoi voir venir) qui est super adapté pour toutes les situations.

20150201_133819

Et si on évitait d’avoir des ampoules ?

Bah oui, cette fois-ci c’est trop tard, mais éviter d’avoir des ampoules est quand même plus judicieux. Il faut l’avouer, j’ai des prédispositions familiales à être embêté au niveau des pieds, il est donc nécessaire pour moi d’en prendre soin.

Choisir des chaussures adaptées

Première erreur, une chaussure non adaptée, à votre morphologie ou votre sortie, est une source importante de problèmes. Les ampoules sont sûrement l’un des plus minimes que vous pourriez avoir. Attention à vos chevilles, vos genoux, ça serait bête de se blesser et de devoir arrêter sa préparation.

Utiliser des produits anti-frottement

Et oui, des produits anit-frottement, comme la NOK de Akiléine, sont des partenaires idéaux pour éviter les ampoules. Je mets cette crème avant ma sortie, il est même conseillé de l’appliquer chaque matin 15 jours avant une course.

Il existe aussi des méthodes pour tanner les pieds. Je vais les essayer et revenir vers vous si je suis convaincu…