Défi du kilomètre, récit du #DefiRunningAddict

Comment se motiver pour faire une nouvelle séance de fractionné ? C’est facile, il suffit de relever un des défis de @runningAddictFR. En ce début de soirée du mardi 10 mars, je lis mon flux twitter et je tombe sur ce tweet :

On repart pour un #defirunningaddict ? Si vous arrivez au bout il y a un cadeau à la clé! wink http://t.co/asPDbsoziG pic.twitter.com/N3GZ2wuh5y

— Running Addict (@RunningAddictFr) March 9, 2015

Le défi : un 1000m. C’est simple et accessible à tout le monde. Tout donner ! Le cardio va monter en flèche, les jambes vont sûrement brûler sur le dernier tour de piste… Mais arriver au bout sera une victoire et vous verrez, vous devriez être surpris du résultat!

Un tweet plus tard…

Fort de mon RP, lors de mon semi-marathon de Saint Sylvain d’Anjou (voir le récit ici), je me décide à relever le défi. Avec un petit RP à 3″40, je réponds au tweet en annonçant 3″30.

Le semi-marathon impliquant des jours de repos, je ne chausse mes baskets que le jeudi, juste une sortie tranquille histoire de me remettre de ces 21.1km. Le dimanche, je pars à la découverte d’une partie du running, encore inconnue,  plus orientée trail en compagnie de Rémi « Le Cabri » (une des personnes à l’origine de ma passion). Il me fait suivre un super parcours pour me faire découvrir, et surtout comprendre, pourquoi il préfère ces sentiers, ces descentes, ces montées à une route plate et monotone. Je n’ai jamais fait autant de D+ que lors de cette sortie.

A la fin, mon corps me fait vite comprendre que je ne suis pas Killian Jornet et qu’il n’est vraiment pas sûr que je le serais un jour (mais alors vraiment pas sûr). Le mardi suivant, je repars à l’assaut des kilomètres mais mon corps en a décidé autrement. Je dois avorter ma séance après 6 kilomètres, suite à l’apparition d’une douleur au mollet gauche.

Traitement à base de glace et d’arnica, je suis les conseils d’@AntoineDe_ et je réduis mon rythme sûrement surestimé. 4 jours plus tard, je fais une sortie avec Mademoiselle, sans aucune douleur, quel bonheur !!!

L’heure est au RP

Ravi de cette dernière sortie, me voila motivé pour faire ce défi du kilomètre. @runningAddictFR vient aux nouvelles, je lui annonce que c’est pour mercredi. Me voila le jour J au stade, je fais un échauffement sans trop forcer (5″30/km) sur l’anneau qui entoure le stade. Puis je descends sur le tartan pour la deuxième fois de ma vie de runner.

Je commence par un 6×30″/30″ que j’arrive à faire à allure 3″00 / 4″30. Les sensations sont bonnes. J’enchaîne avec un 400m sous la barre des 3″, sans vraiment souffrir. Mon corps répond présent, je vais voir ce que je donne sur 1000m : 3’23 – New PR.

Chrono de la sortie et celui du 1km

Fier de ce chrono, je repars sur l’anneau d’échauffement pour finir ma session le sourire aux lèvres, le sentiment du travail accomplit.

Apprendre et découvrir

Que ce soit au niveau du type de parcours ou sur la relation avec notre corps, il y a tant à apprendre et à découvrir. Le tout comme dirait Antoine : ne pas griller les étapes et se concentrer sur un seul objectif à la fois.