Records et partage, les foulées de l’éléphant

Lors des Foulées de l’éléphant à Nantes (44), nous avons eu le plaisir de partager pour la première fois notre course avec un groupe de runners.

Un groupe pour se motiver

Cela fait 1 an que nous allons plusieurs fois par semaine à la salle de sport pour notre préparation physique. Certains cours sont souvent partagés par le même groupe de personnes. C’est ainsi que naturellement, une équipe s’est construit avec pour objectif d’aller le 19 avril à Nantes pour affronter les 10.7 kilomètres des foulées de l’éléphant. Notre groupe est composé de personnes adepte du RPM, du GRIT, voir des deux. Il s’agit des cours les plus cardio du programme LESMILLS.

Un groupe Facebook est créé avec chaque jour sa dose de messages de motivation, de publications de nos sorties, de nouvelles sur l’état de forme de chacun.

Marie (un peu la maman du groupe), qui s’est battue pour être une nouvelle fois finisher du marathon de Paris, est blessée mais a fait le déplacement pour nous encourager et nous prendre en photos.

De gauche à droite : Mandy, Jean-Marc, Mickaël, Estelle, Cécile, Yves, Maud-Cécile, Nora, Gaëtan
Absents : Jerome, Justine – Photographe : Marie

Entraide et partage

Chacun son niveau, mais tout le monde a son objectif en tête. Pour la plupart d’entre nous, un objectif de moins de 55’, Mademoiselle battre son RP (54’55) et pour ma part passer sous la barre des 40’. Ces chronos sont pour 10km, histoire d’avoir un temps de référence.

Le jeudi précédent la course, on organise une petite sortie à 10km/h au lac de Maine, histoire de pouvoir se rencontrer dans un autre cadre que celui de la salle. Une balade pleine nature, qui nous permet de discuter, de savoir les spécialités de chacun, certains plus trails, d’autres route, d’autres qui vont mettre leurs premiers dossards.

Le vendredi, Jérôme se charge d’aller chercher nos dossards à la sortie de son travail, nous évitant ainsi un déplacement (pas de distribution de dossards le jour de la course) et le coût du trajet.

Le jour des records

Réveil à 5h30 pour prendre le petit déjeuner, on rejoint le groupe à 6h30 sur le parking de la salle de sport pour faire du covoiturage. Direction Nantes dans la bonne humeur, nous arrivons après 1h de trajet, le temps d’arriver au parking. Nous y voilà, 12 angevins ayant décidé de partager ce moment de leur vie. Un peu la pression, mon envie de RP est connu et chacun va de son petit mot d’encouragement « ça va le faire », « que j’en suis capable », « que sub40 ça s’arrose :) ».

On se met à l’abri (et au chaud) à la gare, et profitons de ce moment pour discuter de nos envies, des objectifs à venir, des courses déjà effectuées, des chronos sur différentes distances.

H-30, on décide de prendre la direction de la ligne de départ, en commençant nos échauffements. Passage à la voiture, pour retirer les différentes couches inutiles. Pour ma part, ça sera tee-shirt et short, pour éviter d’avoir trop chaud.

Je quitte mes coéquipiers pour me placer en amont sur la ligne de départ, tandis qu’ils filent plus loin pour éviter d’être bousculés et surtout commencer ensemble.

La course

Je me place donc proche de la ligne de départ, sans apercevoir du premier coup que devant moi, il y a une joelette, celle d’un groupe de L’ESEAN aidant un jeune nommé Alexis à faire cette course. Signe du destin, sans le savoir, ce jeune m’aidera beaucoup pour ma course.

D’abord parce qu’un départ spécial est donné pour faire partir la joelette, ce qui me permet de me retrouver sur les premiers rangs de la ligne de départ.

Je parcours le 1er kilomètre en 3’30, je ralentis un peu le tempo pour passer sur mon allure prévue à 3’50 /km. Les kilomètres s’enchainent à ce rythme stable et sans avoir la sensation de peiner. Je me sens bien, je peux le faire. Je croise la joelette qui fait le marathon (parti 30min après nous), on est au 8ème kilomètre, c’est un peu plus dur. Je repense à ce jeune Alexis, m’interdisant de me plaindre et de renoncer à mon objectif.

J’enchaine et je passe le km 10 en 38’36, mais la course n’est pas finie. Il reste 700m, j’accélère, faire mon meilleur temps est mon nouvel objectif. Lorsque je vois la ligne d’arrivée, le chrono m’interpelle : 00:40:51, 00:40:52, 00:40:53 … J’accélère encore plus (avec une pointe à 23km/h) pour faire taire ce chrono.

11073542_1588612844720208_8646469673262836835_o

00:41:00

Ma course se finie sur ce chrono, je récupère un verre d’eau et un poignée de fruits. Je pars ensuite à la rencontre de mes coéquipiers, et ma chérie. Je les vois défiler devant moi, tous dans leurs objectifs, jusqu’à ce qu’on se rejoigne à la ligne d’arrivée.

Bravo à Mickael, Cécile, Gaëtan, Mandy, Estelle, Nora, Jérôme, Yves, Maud-Cécile. Bravo également à Justine qui sera finisher du marathon en 04:12:51.

Cette course est la première de ce joli petit groupe que l’on a construit. Vivement la prochaine course.